Alimentation des ruminants 2022

Calcul de l’utilisation des aliments complémentaires

A partir de 2022, une vache laitière d'une production laitière de 7000 kg disposera d'un maximum de 364 kg d'aliment complémentaire disponible tout au long de l'année (voir tableau). Comme le recommande également Bio Suisse, cela signifie que l'utilisation d'aliments complémentaires doit être limitée à un aliment de performance équilibré pendant les 120 premiers jours. Avec une attribution spécifique aux animaux, les quantités peuvent être réparties de manière optimale. Vous devez vous baser sur la condition physique lors du vêlage et de l'insémination ainsi que sur la teneur en matières grasses, protéines et urée du lait. Si les 364kg sont répartis sur les 120 premiers jours de lactation, cela représente environ 3kg de complément alimentaire par vache et par jour.

Ceci s'applique aux exploitations qui n'ont pas de remontes. Si vous avez également du bétail d’élevage à la ferme, vous pouvez répartir leur part disponible entre les vaches laitières, ce qui en augmente la quantité.

Les exploitations biologiques qui élèvent des ruminants seront confrontées à une étape majeure en termes d'alimentation en 2022. Voici les changements:

2021: 90% aliments bourgeon-CH Max. 10% d’aliments complémentaires

2022: 100% aliments bourgeon-CH Max. 5% d’aliments complémentaire

Les exploitations doivent repenser leur stratégie d'alimentation. Si un maximum de 5 % d'aliments complémentaires est disponible, celui-ci doit être utilisé de manière ciblée afin que les vaches puissent toujours être approvisionnées selon leurs besoins. Il est également important d'adapter et d'optimiser la production fourragère - car moins on utilise de fourrage complémentaire, plus le choix et la qualité du fourrage de base sont importants.

Service

UFA vous accompagne sur des questions liées à l'alimentation, mais aussi sur d'autres questions en production biologique.

Avec le calcul de ration UFA W-FOS, vous pouvez utiliser de manière optimale la quantité d'aliments complémentaires disponible, car le système d'alimentation axé sur le rumen prend également en compte les processus de fermentation. Afin de déterminer la teneur du fourrage de base et de mieux connaître la ration, il est judicieux d'effectuer régulièrement des analyses de fourrage.

En participant au programme UFA Herd Support, vous bénéficiez de conseils spécifiques pour votre exploitation. Le conseiller UFA vous accompagne dans une analyse précise des données laitières. Les animaux à problèmes sont détectés tôt et l'alimentation peut être optimisée de manière ciblée.

Les spécialistes bio UFA vous conseillent également ou répondent à des questions bio spécifiques.

Recherche de légumineuse à graines

Les teneurs et la formulation du futur assortiment d’aliments complémentaires bio dépendent fortement de la récolte. Les légumineuses à graines, notamment le soja, sont particulièrement recherchées.

Livrez vos céréales ou légumineuses à graines en Compte marchandise dans votre LANDI et bénéficiez de:

  • meilleurs revenus
  • d’aliments de qualité UFA avec teneurs garanties
  • aucuns frais de stockage ou de transport
  • facilité de travail

Vous êtes intéressé à cultiver du soja bio? Découvrez les variétés et diverses informations dans le prospectus UFA Semences. 

 

Article de la Revue UFA: Des protéines, oui, mais suisses

Article de la Revue UFA: Oser cultiver du soja