Bild

Bon déroulement de la mise bas

SI LA MISE BAS DURE TROP LONGTEMPS, les derniers porcelets n’ont que peu de chances de survie.

Chez les porcelets nés vivants, le succès dépend étroitement de leur poids. Tant le poids à la naissance que la durée de la mise bas nécessitent de prendre des mesures bien avant la parturition.

Article technique - Bon déroulement de la mise bas (pdf / 201 KB)
Bild

Produire différemment

L’ÉLEVEUR PORCIN BIO THEO KOCH travaille un peu différemment des autres. En tant que «pionnier» des groupes de truies allaitantes, il dispose d’une vaste expérience.

Les porcelets restent avec les mères jusqu’à leur départ de l’exploitation. Durant la dernière phase d’allaitement, le verrat est avec le troupeau. Grâce à deux hectares de pâturage, les 45 truies profitent d’un grand parcours.

Article technique - Produire différemment (pdf / 232 KB)
Bild

Combien coûte un jour de perdu?

EN 2013 les exploitations UFA 2000 ont pu réaliser une grande avancée en ce qui concerne les performances biologiques.

Cette percée est principalement due à l’amélioration du management. Une grande marge de progression subsiste encore pour ce qui est des retours de chaleurs. Acheter de la génétique qui a fait ses preuves est également judicieux.

Article technique - Combien coûte un jour de perdu? (pdf / 166 KB)
Bild

A quand le prochain Braver?

SUR L’EXPLOITATION NUCLÉUS RUCKSTUHL, l’amélioration de la génétique porcine est une motivation quotidienne.

Le verrat «Braver» est devenu quasiment une légende et a fortement contribué au succès du programme d’élevage suisse. La valeur zootechnique élevée de la génétique des Ruckstuhl génère de grands espoirs de produire d’autres verrats exceptionnels.

Article technique - A quand le prochain Braver? (pdf / 176 KB)
Bild

Animaux sains, viande saine

UN APPROVISIONNEMENT ADAPTÉ EN NUTRIMENTS est toujours meilleur marché que des onéreuses interventions vétérinaires et est également à privilégier pour assurer une bonne qualité de la viande de porc.

Le système immunitaire ne doit manquer de rien dès les premiers jours de froid.

Article technique - Animaux sains, viande saine (pdf / 187 KB)
Bild

La juste mesure

APPROVISIONNEMENT DES PORCS EN VITAMINES En comparant les aliments pour porcelets, porcs à l’engrais ou truies de différents fournisseurs, on constate qu’ils
affichent des teneurs similaires en nutriments et en énergie mais qu’ils peuvent différer fortement quant à celles en vitamines.

A l’origine, les vitamines ont été définies comme des liaisons organiques dont le corps a besoin en très petites quantités pour le maintien des fonctions métaboliques normales, mais que l’organisme ne peut pas synthétiser lui-même. On sait cependant aujourd’hui que certaines «vitamines» ou précurseurs (provitamines) peuvent en partie du moins être produites par l’organisme. On peut par exemple citer la vitamine (rayonnement UV), la vitamine K (microbes intestinaux) et également, chez de nombreux animaux y compris le porc, la vitamine C.

Article technique - La juste mesure (pdf / 169 KB)
Bild

Flushing des truies

L’ÉTÉ EST À NOTRE PORTE et comme à l’accoutumée, l’appétit des truies va diminuer en raison des températures à la hausse. Dans ces conditions, comment atteindre un poids élevé des porcelets au sevrage et un déroulement normal des chaleurs? Comment apporter davantage d’énergie aux truies avec une quantité restreinte d’aliment, le tout sans constipation?

Le  mot  anglosaxon  «flushing»  signifie un rinçage à grande eau. Mais dans l’alimentation des truies, on parle d’un approvisionnement excédentaire des animaux en nutriments. Dans l’alimentation animale, le flushing constitue donc en une simulation d’une bonne  année, à l’instar d’une abondance de glands  pour la faune sauvage.

Article technqiue - Flushing des truies (pdf / 331 KB)
Bild

Sélection et performance de vie

LES LIQUIDITÉS D’UN PRODUCTEUR DE PORCELETS sont influencées par la structure d’âge de son troupeau de truies. Où existe-t-il encore des réserves au niveau de la sélection? Avec quel âge à la mise bas les performances atteignent-elles un niveau maximal? Une analyse sérieuse des données permet de découvrir si le taux de remonte est trop important ou trop faible.

Les troupeaux qui affichent un âge moyen constant réalisent des performances élevées. Cela suppose un renouvellement régulier  du troupeau. Une sélection adéquate devrait être effectuée selon  les performances actuelles des truies.

Article technique - Sélection et performance de vie (pdf / 115 KB)
Bild

0.5mm de graisse par semaine

LES COCHETTES QUI ONT SUFFISAMMENT DE RÉSERVES mettent au monde davantage de porcelets. Ces derniers sont également plus lourds et vivent plus longtemps, comme le démontrent plusieurs études. C’est pourquoi il vaut la peine de recourir à un aliment de conditionnement entre l’épreuve par la performance propre (EPP) et la première fécondation.

Concernant l’élevage de truies, la rentabilité est étroitement liée à la fertilité et à la durée d’utilisation des animaux ainsi qu’au nombre de porcelets vendus par truie. Un élevage bien géré est une condition indispensable au succès de cette branche de production. Les mesures suivantes permettent aux producteurs professionnels de favoriser les performances de leurs truies:

  • •Achat de cochettes «Primera» en provenance  d’un  éleveur reconnu afin que le producteur de porcelets puisse se concentrer exclusivement sur l’optimisation de ses résultats.
  • •Dans  un  troupeau, il est idéal que 30% des truies  affichent moins de trois portées. Les portées de primipares Primera sont déjà relativement nombreuses et plus homogènes que celles des truies plus âgées, bien que le poids des porcelets soit légèrement inférieur.

Article technique - 0.5mm de graisse par semaine (pdf / 232 KB)
Bild

Un avenir pour les porcs

AVEC L’AUGMENTATION DE LA POPULATION MONDIALE et du niveau de vie, la consommation de viande est également en hausse. La viande de porc représente aujourd’hui
42 % de la consommation mondiale de viande. Comment et où les porcs sontils produits aujourd’hui et qu’en sera-t-il demain? Quels sont les facteurs de succès? Dans quelle direction la production ira-t-elle demain? Et que voulons-nous en Suisse?

Samuel Geissbühler 64 1 2013 · REVUE UFA La production mondiale de viande de porc représente 84 mio. de tonnes et ce faisant, elle se taille la part du lion dans la consommation de viande (graphique 1). Les experts s’attendent à ce que cette dernière augmente de 5% par année. Mais cela ne va en rien résoudre la problématique de la faim dans le monde. Alors que 870 mio. d’hommes souffrent de sous-alimentation chronique, la FAO demande une augmentation de la production animale intensive afin d’être en mesure de nourrir les 9 mia. d’humains à l’horizon 2050. Jusque-là, il faudra 73% de viande et 58% de produits laitiers en plus, ce qui constitue un grand défi pour les producteurs de tous les pays!

Article technique - Un avenir pour les porcs (pdf / 328 KB)
Bild

Davantage de peps avec le bon starter

L’AFFOURAGE COMPLÉMENTAIRE DES PORCELETS ALLAITÉS réduit le stress entourant le sevrage et soulage la truie. Les aliments starters bien conçus contiennent des additifs ayant une influence positive sur la santé des porcelets.

Le résultat financier d’une exploitation produisant des porcelets est déterminé par le nombre et le poids des porcelets vendus par truie et par année. Il est décisif d’éviter les interruptions de croissance et le dépérissement.

Article technique - Davantage de peps avec le bon starter (pdf / 854 KB)
Bild

Avenir de l’élevage porcin

LA SÉLECTION GÉNOMIQUE a profondément modifié
l’élevage bovin ces dernières années. Les premières entreprises de sélection commencent désormais à l’appliquer dans l’élevage porcin. Qu’est-ce que la sélection génomique, quels seront ses effets sur l’élevage porcin et quels sont les projets de Suisag?

Les prédispositions génétiques aux performances d’un animal sont ancrées dans son patrimoine héréditaire (ADN). Avec l’estimation classique de la valeur d’élevage, on jauge s’il dispose de variantes de gènes plutôt favorables ou plutôt défavorables.

Article technique - Avenir de l’élevage porcin (pdf / 264 KB)
Bild

Programmation prénatale des porcs

LES INFLUENCES DU MILIEU jouent un rôle prépondérant dans le développement des porcelets.

Le nombre d’embryons et de foetus dans l’utérus de la truie ainsi que l’offre en nutriments dont ils bénéficient sont déterminants pour un développement prénatal conforme au potentiel génétique. Les porcelets de grandes portées sont souvent programmés négativement.

Article technique - Programmation prénatale des porcs (pdf / 335 KB)
Bild

Nouvelle stratégie

GRÂCE À L’UTILISATION CIBLÉE de bactéries lactiques et de matières actives, de bons résultats ont été obtenus à UFA-Bühl en ce qui concerne les problèmes de fertilité estivaux chez les truies.

Cette stratégie permet de compléter les mesures préventives usuelles sans trop d’efforts.

Article technique - Nouvelle stratégie (pdf / 175 KB)
Bild

Une étape décisive pour le succès

A NOTRE ÉPOQUE DE SPÉCIALISATION ACCRUE et de répartition du travail, chaque exploitation définit elle-même ses propres objectifs.

Néanmoins, engraisseurs et éleveurs dépendent beaucoup les uns des autres. Le premier article de cette série montre comment les détenteurs de truies posent les jalons du succès dans l’engraissement.

Article technique - Une étape décisive pour le succès (pdf / 217 KB)
Bild

Pour une meilleure valorisation

AVEC LE COMPTE MARCHANDISE UFA, l’exploitation agricole a nettement moins de travail et de risque qu’avec la fabrication des mélanges fermiers ou l’utilisation de composantes simples.

De plus, le prix des céréales/maïs est, comparé au prix du marché, mieux valorisé et les aliments livrés en contrepartie répondent aux exigences les plus récentes. Hans Röthlisberger est lui aussi convaincu des avantages de ce système.

Article technique - Pour une meilleure valorisation (pdf / 359 KB)
Bild

Performant toute l’année

UN ABONNEMENT COCHETTES permet de renouveler le cheptel de truies en continu et de lutter contre la «dépression estivale» et un vieillissement excessif du troupeau.

En outre, les prix plus élevés pour les gorets d’engraissement au début de la saison des grillades sont motivants. Pour que la répartition du travail dans la production de porcelets déploie tous ses avantages, une bonne communication est nécessaire.

Article technique - Performant toute l’année (pdf / 205 KB)
Bild

Ce qu’il faut au bon moment

CHEZ LES TRUIES GESTANTES une complémentation ciblée en minéraux et substances actives revêt une importance particulière.

Le tarissement offre une  opportunité encore trop peu saisie d’augmenter la fertilité, la taille des portées, la santé des onglons et de réduire la sensibilité aux maladies.

Article technique - Ce qu’il faut au bon moment (pdf / 415 KB)
Bild

Se prémunir de teneurs trop élevées?

LA FABRICATIONS D`ALIMENTS COMPOSÉS est une tâche complexe, notamment lorsqu`il s`agit de surveilller le mycotoxines. Il importe pour cela d`examiner en dètail les composants brutes et d`affecter les lots comportant des défauts à une utilisation appropriée.

Le laboratoire UFA joue un rôle central en la matère. Les résultats des tests comparatifs externes montrent qu`il assume bien sa tâche.

Article technique - Se prémunir de teneurs trop élevées? (pdf / 235 KB)
Bild

La petite différence

AVEC LA RÉPARTITION ENTRE LIGNÉES PATERNELLE ET MATERNELLE dans l`élevage suisse grand porc blanc (GPB), les producteurs sont en mesure de répondre aussi bien aux exigences en matière de performance dans la reproduction qu`aux désirs des engraisseurs.

La recette du succès se résume ainsi: achat de cochettes de lignée maternelle à saillir avec des verrats de lignée paternelle.

Article technique - La petite différence (pdf / 159 KB)
Bild

Lutter contre les pertes de porcelets

POUR AMÉLIORER LA COMPÉTITIVITÉ, le nombre de porcelets sevrés par truie et par année doit continuer à augmenter. La proportion de porcelets trop légers est désormais intégrée dans la valeur d’élevage des truies. Dans la pratique, la surveillance des naissances, l’approvisionnement en nutriments et l’équilibrage des portées font parte des principales mesures.

La productivité de la production suisse de porcelets a fortement augmenté ces dernières années. Andreas Hofer, qui dirige le secteur élevage chez Suisag – le centre suisse de prestations pour la production porcine – sait où il existe encore un potentiel d’amélioration.

Article technique - Lutter contre les pertes de porcelets (pdf / 507 KB)
Bild

Juste une obligation ennuyeuse?

LES PRESCRIPTIONS DE L’ORDONNANCE SUR LES MÉDICAMENTS VÉTÉRINAIRES accroissent la sécurité des produits alimentaires et contribuent à une utilisation restrictive et ciblée de la médecine. Ces deux objectifs sont dans l’intérêt de l’éleveur même s’ils engendrent des obligations.

Au vu de la santé des animaux, l’application fonctionne bien, même si l’entreposage des médicaments reste perfectible.

Article technique - Juste une obligation ennuyeuse? (pdf / 400 KB)
Bild

Problèmes de coli au sevrage

L’ÉVALUATION DES PROCÈS-VERBAUX DES VISITES du Service sanitaire porcin en 2010 fait ressortir que la diarrhée demeure un des problèmes principaux durant la phase délicate du sevrage.

Les examens bactériologiques des échantillons envoyés provenant des exploitations concernées montrent que les coli en sont généralement à l’origine.

Article technique - Problèmes de coli au sevrage (pdf / 479 KB)
Bild

30 ans de partenariat dans l’élevage porcin

L’EXPLOITATION RUCKSTUHL a suivi de très près les évolutions dans l’élevage porcin au cours de ces trois dernières décennies.

Durant tout ce temps, la collaboration avec UFA SA a revêtu une grande importance.

Article technique _ 30 ans de partenariat dans l'élevage porcin (pdf / 715 KB)
Bild

Utiliser des spécialités?

DANS L’ALIMENTATION DES PORCS il est plus avantageux, du point de vue économique et de la santé, de recourir à des spécialités alimentaires à l’action ciblée dans certaines situations plutôt que d’orienter globalement la concentration en nutriments et en matières actives dans le fourrage en fonction des situations extrêmes.

Avec l’accroissement du niveau des performances, les spécialités gagnent également en importance.

Article technique - Utiliser des spécialités? (pdf / 597 KB)
Bild

Affouragement complémentaire précoce

LORSQUE LES PORCELETS sont déjà affouragés de manière ciblée sous la truie, ils s’habituent à ingérer des aliments solides, ce qui diminue le stress lors du sevrage.

L’utilisation d’un aliment pré-starter et starter durant l’allaitement a une incidence positive.

Article - Affouragement complémentaire précoce (pdf / 858 KB)
Bild

Un aliment par phase

LES TRUIES D’ÉLEVAGE mettent toujours plus de porcelets au monde et les performances laitières s’accroissent également.

L’affouragement par phase est un facteur de succès décisif pour maintenir les truies dans une bonne forme physique.

Article technique - Un aliment par phase (pdf / 283 KB)
Bild

Pour mieux atteindre son objectif

PLUS DE 330 PRODUCTEURS DE PORCELETS travaillent aujourd’hui avec UFA 2000planer suite au lancement de ce logiciel de gestion des truies par UFA en 2008.

Sur son exploitation, l’inscription systématique des données et la mise en valeur des principaux chiffres-clé de la production, couplées aux mesures d’optimisation qui en découlent, sont gages de succès économique.

Article technique - Pour mieux atteindre son objectif (pdf / 608 KB)
Bild

Affouragement des porcs bio

LES NOUVEAUX ALIMENTS UFA contribuent à tirer parti du potentiel des porcs bio.

Les crumbs pour porcelets et porcs à l’engrais incitent les animaux à ingérer des aliments solides tôt et dans un rapport équilibré. Une teneur accrue en énergie et en lysine permet d’atteindre des performances supérieures dans l’engraissement et l’élevage des porcelets.

BIO-Article (pdf / 236 KB)
Bild

Meilleures performances de reproduction grâce à la L-carnitine

LA PERFORMANCE DES TRUIES se mesure au nombre de porcelets sevrés.

Le résultat dépend de la taille des portées et du taux de survie. Des améliorations sont possibles en prenant des mesures au niveau de la gestion et de l’alimentation.

Article - Meilleures performances de reproduction grâce à la L-carnitine (pdf / 252 KB)
Bild

Alimentation ciblée

LES PROGRÈS ZOOTECHNIQUES dans les performances biologiques des
truies suisses sont manifestes.

Le nombre de porcelets nés vivants et sevrés par truie
et par année n’est pas le seul à avoir augmenté: c’est également le cas de la performance laitière nécessaire pour l’élevage. Les besoins accrus des truies exigent une alimentation ciblée.




Article - Alimentation ciblée (pdf / 593 KB)
Bild

Davantage de lard avec l’aliment de conditionnement

ELEVAGE DES JEUNES TRUIES La fertilité des races suisses de truies augmente continuellement.

Les truies «Primera» en particulier se distinguent par leurs performances et leur longévité élevées.

Article - Davantage de lard avec l’aliment de conditionnement (pdf / 528 KB)
Bild

Quand les silos s’échauffent

LES COLÉOPTÈRES, LES ACARIENS ET LES MITES peuvent endommager les composantes brutes des aliments composés telles que céréales et oléagineux, provoquer un échauffement et, avec l’humidité, créer des conditions idéales pour les bactéries, champignons et toxines qu’ils produisent.

Le fourrage attaqué favorise l’apparition de problèmes digestifs et de fertilité chez les animaux.

Article technique - Quand les silos s’échauffent (pdf / 391 KB)

Offres spéciales

There is a recursive #INCLUDE chain

Actuel

  • BEA/cheval 2014

    suite
  • Baisse de prix

    grâce à la croissance et à la rationalisation

    suite
  • La quantité de lait distribuée par veau devrait être augmentée

    suite