Alimentation des pondeuses

Les gallinacés se différencient des autres animaux de rente par leur apparence et par leur constitution interne. Citons, par exemple: le plumage, l’absence de dents, le tractus digestif court et son gésier, la ponte. Ces dernières décennies, les éleveurs ont réalisé des progrès zootechniques importants au regard de la production de viande et d’œufs. Les produits volaillers représentent une source de précieuses protéines animales de plus en plus répandue dans le monde entier. Les mélanges formulés pour les volailles doivent être extrêmement précis. Les poussins, en particulier, ingèrent de très petites quantités. Il leur faut donc un régime d’une efficacité alimentaire très élevée pour bénéficier des apports nutritionnels indispensables.

Autres particularités de l’alimentation des volailles:

  • des aliments généralement concentrés, très digestibles
  • du calcium dans les aliments de ponte pour la formation des coquilles d’œufs
  • des aliments structurés avec «du gravier pour le gésier»
  • des aliments hygiénisés pour éviter les salmonelloses
  • des aliments pressés („pellets“) pour une ingestion alimentaire élevée (engraissement)
     
Aliments complets ou alimentation combinée

Variante 1: Aliments complets

La manière la plus simple de bien nourrir les pondeuses est d’utiliser des aliments complets. Les aliments complets UFA 525/625 sont généralement distribués en libre service.

Variante 2: Alimentation combinée

L’alimentation combinée avec UFA 505/605 (compléments aux grains) et UFA 506 (Grains Plus) est très répandue. A la différence des aliments complets, les compléments pour pondeuses contiennent une proportion plus élevée de nutriments, de minéraux et de vitamines faisant défaut dans les céréales.

Les compléments UFA 505/605 sont distribués en libre service. Le mélange UFA 506 sera de préférence répandu sur le sol afin que les poules puissent picorer les grains à leur guise, selon leur instinct. Comme elles préfèrent les grains à la farine, il vaut mieux limiter la ration de grains pour prévenir un éventuel déséquilibre alimentaire.

De moins en moins d’aliments par œuf

Consommation d’aliment par poules pondeuse                                                   


par jour

par an

Variante 1:

Aliments complets

UFA 525/625

Aliments complets pour pondeuses
UNIVERSAL NATURA                 

115 – 125 g

45 kg

Variante 2:

Aliments compléments

 

UFA 505/605

Aliments compléments aux grains

80 – 90 g

30 kg

UFA 506

Grains Plus

35 – 40 g

15 kg

UFA 503/603

Aliments aux grains bio pour pondeuses

80 – 95 g

36 kg

UFA 504

Grains Plus BIO

30 – 35 g

12 kg

 BIO

L’exploitation bio pratique l’alimentation combinée, avec les compléments aux grains UFA 503/603 et le mélange de grains UFA 504 bio.
Pour l'aviculture professionnelle, il y a encore plus d'aliments disponibles. Demandez conseil à votre spécialiste volaille UFA.

Amélioration de l'apport en calcium

Distribuer 2 à 3 g de coquillages ou de grès calcaire par animal et par jour dans une mangeoire spéciale, dès l’âge de 50 semaines. Distribuer le calcium sous différentes formes (lent - rapide) le soir avec une ration supplémentaire, de sorte qu’il passe directement à travers l’intestin dans la coquille de l’œuf. Pierres gastriques sous forme de 2 à 5 g de grès quartzeux par animal et par jour (le grès quartzeux est disponible dans votre LANDI).

Les œufs ont leur place dans le nid

Afin de limiter le travail pendant la phase principale de ponte, les mesures suivantes sont prises dans l’élevage professionnelle des poules pondeuses.

  • Collecter systématiquement les œufs au sol dans la phase de démarrage pour habituer les pondeuses de pondre leurs œufs dans le nid. À partir de la 30ème semaine, le comportement des pondeuses peut difficilement être corrigé.
  • Bonne illumination du sol.
  • Bon équilibre de la quantité de litière pour que les poules puissent s'y sentir à l’aise sans y pondre leurs œufs.
  • Accessibilité optimale du nid soit en volant ou depuis la perche.
  • Des nids sombres, sans courant d'air, protégés des intrusions.