Comment inciter les porcelets à manger précocement des aliments solides

Ce que l’on met au stade de porcelet ne peut plus être rattrapé ensuite durant l’engraissement. Une alimentation adaptée à l’âge des animaux doit donc être garantie dès le début. Pour les nouveau-nés, un apport suffisant en colostrum est primordial. Ce dernier fournit l’énergie initiale nécessaire au maintien de la température corporelle et assure le développement de l’immunité passive. Le passage des anticorps de l’intestin au sang s’effectue déjà moins bien chez les porcelets quelques heures après leur naissance.
Aliment de démarrage
Durant les 21 à 28 premiers jours de vie des porcelets, le lait maternel constitue leur principale nourriture. L’adaptation à l’alimentation solide devrait débuter dès le cinquième jour avec un aliment de pré-démarrage (UFA 302) ou un aliment de démarrage comme «UFA 304 piccolo», surtout chez les grandes portées.
Idéalement, il est mélangé à la terre à fouiller UFA, car cela incite les animaux à s’y intéresser. Si l’approvisionnement en lait maternel est insuffisant, les porcelets consomment de grandes quantités d’aliment de démarrage pour combler le déficit énergétique. Il est important de ne pas changer d’aliment durant la phase de sevrage.
Aliment de sevrage: ingestion régulière
Dans la porcherie d’élevage, il est conseillé de trier les porcelets en fonction de leur poids. Il est aussi préférable de sevrer des portées entières et de mélanger le moins possible les animaux. Cela permet de nourrir les porcelets de manière ciblée et d’éviter des disparités en matière d’accroissement.
Plus les porcelets sont légers, plus les exigences vis-à-vis de l’aliment sont élevées. La première phase d’alimentation (animaux de 8 à 12 kg) nécessite un aliment de sevrage spécial, adapté au mieux aux particularités du système digestif encore en développement. La nourriture initiale du porcelet, le lait maternel, doit aussi être prise en compte, tout comme les quantités de sucs digestifs (enzymes et acides) produites pendant la phase de sevrage. La continuité de l’alimentation durant le sevrage est donc très importante.
Economie d’antibiotiques
Si la pression des maladies est élevée durant le sevrage, la variante Piccolo «UFA 304-2» est recommandée. Cet aliment contient des immunoglobulines spécifiques qui soutiennent le système immunitaire. Cet aliment doit être distribué au minimum pendant deux semaines avant et après le sevrage. Le régime de sevrage ne doit pas contenir d’antibiotiques, sans quoi les immunoglobulines perdent leur fonction. Des résultats provenant de l’exploitation expérimentale UFA Bühl et de différents cas pratiques montrent que l’utilisation d’«UFA 304-2» permet de diminuer nettement, voire de supprimer les antibiotiques.
Une transition douce
Environ deux semaines après le sevrage, il est possible de passer à un aliment UFA pour porcelets d’élevage. Pour une transition appropriée, il est recommandé de changer progressivement d’aliment, sur sept jours environ.

 

 

Spécialistes en production porcine

Oskar Waeber

UFA Zollikofen

058 434 10 00

contacter

Christophe Colomb

UFA Puidoux

058 434 09 00

contacter

Olivier Lopez

UFA Puidoux

058 434 09 00

contacter