Reconversion réussie au bio

Vincent et son frère Olivier exploitent en association le domaine paternel de 68 hectares situé en zone de montagne II depuis 1996. La débâcle du marché industriel du lait dans les années 2010 fut une étape déterminante pour les deux frères, qui refusèrent catégoriquement de livrer un produit de haute qualité à un prix dérisoire. La stratégie d’exploitation est alors revue dans son entier et le choix commun d’une réorientation vers la production biologique tombe rapidement. Les exploitants entament leur reconversion bio en 2011.