Efficacité est un élément clé pour réussir

En engraissement bovin, l’efficacité de l’affouragement est un élément clé pour réussir.

L'élevage: une phase clé

Un engraissement bovin couronné de succès implique des veaux à croissance rapide. Une prophylaxie instaurée d'entente avec le vétérinaire, dès l'arrivée des animaux, se révélera donc payante. Les rotations complètes (système "tout plein/tout vide") préviennent en permanence les réinfections. Un régime d'affouragement ciblé, selon le plan prévu, permet d'éviter les troubles digestifs et les dépressions de croissance. A part un allaitement suffisant durant les premières semaines, les jeunes ruminants doivent recevoir un aliment composé approprié qui favorisera le développement précoce du rumen.

Le pré-engraissement

De 150 kg à 300 kg, les animaux développent une masse corporelle considérable. Ils sont tributaire d’un bon apport protéique, tant sur le plan qualité que sur le plan quantité. Les hautes teneurs PAIE/PAIN des aliments UFA 130/230 et UFA 127/227 permettent une croissance rapide sans entraîner une adiposité précoce.

Passer de l’aliment d’élevage à l’aliment de pré-engraissement dès que les veaux consomment env. 2 kg d’aliment d’élevage par jour. Adaptation progressive et soigneuse, en «coupant» les deux aliments.

Affouragement conseillé pour la phase de pré-engraissement

(engraissement des taureaux ø 1300 g GMQ)

Fourrage de base

Ensilage maïs CCM - maïs 2+2

 

Ensilage maïs
 
 

Ensilage
maïs 80%, herbe 20%

Ensilage
maïs 30%, herbe 70%

Par animal et jour

 

 

 

 

à 150 kg PV
des 200 kg PV
 

1-1.5 kg
1-1.5 kg

1.5-2 kg
2-2.5 kg

 1.5-2 kg
2-2.5 kg

 2kg
2-2.5 kg

 Aliment

UFA 127/227

UFA 230 ou UFA 127/227

UFA 230

UFA 232

 

 

La finition

Pour obtenir un degré de finition optimal et de bons accroissements journaliers, à partir de 300 kg de PV, la ration totale doit présenter les teneurs minimales suivantes, par kg de MS:

  • 19 g de matière azotée par MJ NEV pour une prolifération illimitée de la flore ruménale.
  • 7.2 –7.4 MJ NEV pour atteindre le degré de finition optimal.
  • Ration suffisamment structurée pour stimuler l’activité ruménale et prévenir l’acidose.
  • 38 à 45 % MS pour une haute ingestion MS.

Affouragement conseillé pour la phase de finition

(engraissement des taureaux)

Fourrage
de base

Ensilage
maïs CCM
maïs 2+2

Ensilage
maïs

Ensilage
maïs 80%
herbe 20%

Ensilage
maïs 30%
herbe 70%

 

 

 

 

 

Aliment
complémentaire

UFA 128/128-1

UFA 231

UFA 231,

UFA 235

 UFA 232

 

 

 

 

 

Par animal et jour
à 300 kg PV
à 350 kg PV
dès 450 kg


1.2–1.6 kg
1.2–1.6 kg
1.2–1.6 kg


2.2–2.7 kg
2.2–2.7 kg
2.2–2.7 kg


2.2–2.7 kg
2.2–2.7 kg
2.2–2.7 kg


  2.5 kg
  2–3 kg
  3–3.5 kg

 

Le tableau donne des valeurs indicatives. Les rations de concentré peuvent varier notablement en fonction de la qualité du fourrage.

Les rations de concentrés des boeufs et des génisses peuvent être réduites de moitié (environ), afin d’éviter toute adiposité précoce.

Vos spécialistes TORO

Michel Dromard

UFA Puidoux

058 434 09 00

contacter

Benjamin Laville

UFA Zollikofen

058 434 10 00

contacter